• Défi/évy.Plumesde poètes

     http://www.sirene.name/article-plumes-de-poetes-la-fin-du-monde-113674067.html

    La fin du monde...

    Comment avez vous vécu cette journée ?

     

    Le lacher-prise...

     

    Rien à l'extérieur de changé...

    Tout à l'interieur de remué.

    en dedans, j'ai coulé.

    Comme une bouche dégouts, dégoutée.

    Comme une porte, mal fermée. Sans clé.

    J'ai l'coeur qu'a vrillé, s'est emballé.

    J'ai pris de plein fouet, ma réalité.

    Ma rûche a perdu tout son miel aux saveurs d'un passé trop changé.

    J'ai posé toutes mes forces, ma rebellion à ses pieds.

    Je dois à présent, me battre pour son bien, contre son gré.

    J'ai mal séjourné dans cette journée de fin annoncée.

    J'ai tout récupéré, parasitages  de tout côtés.

    Un étrange constat de vapeurs trop glauques pour les digèrer.

    Une perception trop réaliste, irréalisée.

    Une vilaine alchimie entre blessures, espoirs et tranchées.

    Un combat inégal, seule face à ma volonté.

    Un rôle de mère inadapté, avec un père carrément barré.

    Et le regard de mon fils impatient de se libèrer.

    Une urgente décision à gérer.

    une fin de non recevoir clairement énoncée.

    Alors qu'écrire après cette journée ?

    des rimes pauvres et déboussolées.

    un monstre dans mon plafonnier.

    Une furtive envie de tout lacher.

    Mais la force de ne pas démissionner.

    Qui va m'aider et m'épauler ?

    la justice et son balancier?

    Ou bien ma rage d'avoir envie de tout défoncer ?

    la fin du monde, évy ma douce fée,

    est bien venue à moi, à pas serrés.

    Paf.

    Pin It

    22 commentaires
  • APRES LA FIN DU MONDE...

    REVENIR.

    ET REFAIRE...

    Entreprendre un voyage vers le futur...

    La seule option pour devenir sage ou mature.

    Le seul endroit où je serais sûre,

    de ne pas rater mes écritures.

    Avantage de comprendre les erreurs qui durent...

    recombattre les créatures,

    sans laisser son âme et son coeur en pâture.

    Ne rien laisser au hasard, gommer toutes les blessures.

    Reprendre aussitôt sa forme habituelle.

    Comme un loup tapis dans la ruelle.

    recommencer, rejouer sa vie sur une roue perpétuelle.

    Et puis réinventer l'amour et son cortège d'images belles.

    apprendre à se taire pour éviter les duels.

    sourire au présent sans craindre les futures décibels.

    Recomposer sa vie en joyeuses ritournelles.

    retrouver tous les goûts,  les senteurs fraternelles.

     Puis refaire naître tous les fantômes partis trop tôt au ciel.

    Une fin du monde pour s'éclairer.

    Je veux bien la connaitre et m'en emparer.

    Pour tout reconstuire sur des routes dorées,

    des plus belles pensées, des meilleures idées.

    Une apocalypse orchestrée

    pour gagner l'utopie et son éternité.

    dans ce cas je veux bien appuyer

    sur le bouton REPLAY..

    paf.

     

    images /DEVIANTART

    VIDEO-PAF-YOUTUBE

     

    Pin It

    20 commentaires
  • Juste envie de calme...

    De retrait.

    J'suis comme un oiseau fatigué d'l'ouverture de la chasse.

    Je me sens opressée et trop lasse.

    Les lumières de la ville m'éffacent.

    Et les pères noël m'agacent.

    J'veux juste restée au chaud et sans glace.

    J'veux rien r'garder, j'veux plus pleurer, ça me brasse.

    J'attends le soleil que je pourchasse.

    J'veux juste la paix dans ma carcasse.

    J'me traîne quand j'sors.

    Je ronfle sur mon sort.

    Alors que le théâtre des corps,

    se jète à fond dans les galeries décors.

    Et mon regard se perd dans un ciel mort.

    Et ma voix se terre dans les chants que les enfants adorent.

    Où fuir le temps que finissent ces jours trop en accord,

    avec la famille, la joie, les transports ?

    J'ai tellement perdu.

    Tellement cherché le calme suspendu

    au dessus de mes ch'mins inattendus.

    Que je ne sais plus,

    comment retrouver la magie des noëls disparus.

    Je veux juste un détail inconnu

    qui me redonnerait l'image détendue.

    Alors je me bouleverse à l'écart

    des bruits manifestes de la ville en pétard.

    Je n'serai pas en retard au rencart,

    des enfants qui sommeilleront tres tard.

    Espèrant décrocher tous leurs voeux sans père fouettard.

    aggrandissants leurs yeux dans le noir,

    pour toucher les merveilleux cadeaux de ce soir.

    J'ai perdu mon âme d'enfant pour y croire ?

    On dirait bien que oui, à mon grand désespoir...

    Paf.

     

    Pin It

    24 commentaires
  • DES LARMES SUR VOS ARMES...

    Tuerie de Newtown : les États-Unis doivent contrer le lobby des armes

    Modifié le 15-12-2012 à 20h06

    Par 

    CCFD-Terre Solidaire

    LE PLUS. Bilan tragique après la fusillade du Connecticut, qui a fait ce vendredi 28 morts dont 20 enfants, dans l'école Sandy Hook à Newtown. Pour notre contributeur Zobel Behalal, spécialiste de la régulation du commerce des armes, la politique des États-Unis en matière de détention d'armes à feu n'est pas étrangère à ce drame, et devrait être repensée.

     

    Édité par Gaëlle-Marie Zimmermann  

    Bougies à la mémoire des victimes de la tuerie de Newtown, devant l'église catholique Ste Rose de Lima - Newtown, Connecticut, 15/12/12 (David Goldman/AP/SIPA) 

     

    TUERIE DE NEWTOWN. La fusillade dans le Connecticut rappelle dramatiquement le caractère sensible et spécifique du commerce des armes. Elle montre surtout que les États doivent imposer à cette activité autant au niveau national et international des règles strictes pour priver les utilisateurs irresponsables d’y accéder et de nuire. 

     

    Une législation américaine souple, et des précédents meurtriers

     

    Le Connecticut aujourd’hui, le Colorado en juillet dernier et la Virginie en 2007, donnent à ces réalités une actualité particulière aux États-Unis. Et pourtant, dans ce pays tout débat serein autour des armes est difficile.

     

    La dernière campagne présidentielle l’a d’ailleurs démontré. Sous la pression, le candidat Barack Obama a dû en effet revenir en arrière après avoir affiché sa volonté d’encadrer la circulation des armes.

     

    Aujourd’hui, je pense à une conversation avec un américain rencontré à New York en juillet dernier. Alors que sur les écrans de télévision défilaient les images de la tuerie dans une salle de cinéma du Colorado, je lui faisais part de mon interrogation sur les causes profondes de ces tueries à répétition. Il m’a affirmé que ce sont les restrictions sur le port d’armes qui sont en cause.

     

    Pour lui, si tous les spectateurs venus assister à la projection du film Batman avaient une arme, le tireur fou aurait été immobilisé avant de commettre son forfait. 

     

    Cette analyse ne peut que surprendre et bouleverser lorsqu’on sait que la législation américaine est connue comme l’une des plus souples sur le port d’armes à feu. Pour preuve, les auteurs de toutes les tueries dans le pays sont généralement des psychopathes qui n’ont pas eu de peine à se doter d’un arsenal édifiant.

     

    Un lobby pro armes très puissant aux États-Unis

     

    Le blocage sur la question des armes aux États-Unis vient d'abord de la prééminence du lobby pro armes conduit par la National Rifle Association (NRA). Sa capacité à peser sur les politiques est redoutable. Même si elle est l’alliée naturelle du parti républicain, les démocrates ne lui sont pas indifférents.

     

    Le recul de Barack Obama pendant la campagne en est l’illustration. C’est aussi la capacité d’influence de la NRA qui a contribué à pousser l’administration du président Obama à faire échouer les négociations autour du traité sur le commerce des armes(TCA) l’été dernier.

     

    Il y a donc fort à craindre que les voix qui s’élèvent depuis hier à l’intérieur des États-Unis pour appeler à une remise à plat de la législation sur la circulation des armes s’estompent lorsque l’émotion sera passée, tant le laxisme et le manque de courage des responsables politiques sont forts. Ils ne semblent pas encore prêts à affronter les lobbies pour protéger les populations civiles.  

     

    Cette posture qui engendre des conséquences dramatiques se retrouve au niveau international dans l'attitude des États lors dans les négociations sur le TCA. Ici aussi, les intérêts économiques priment sur la vie des citoyens ; les arrangements a minina et la realpolitik prennent le pas sur le souhait d’une régulation volontariste.

     

    À quelques mois de la prochaine conférence sur le TCA, la société civile notamment américaine doit être consciente de ces réalités. Elle doit également réaliser que sans sa mobilisation aucune évolution n’est possible face aux lobbies qui sont, eux, bien organisés.

     

    Des larmes sur vos armes...

    Tragédie à l'américaine.

    Yes we can.

    Paf.

    Je pleure..

    OUI

    La fin du monde existe !

    elle est déjà là!

     

    Aux enfants...

    Aux familles..

    sylvie dite paf.

    Pin It

    17 commentaires
  • LA VOIX D'UN OISEAU...

    MUSIQUE : BIRDY.

    VIDEO REALISATION DE PAF

    Pin It

    4 commentaires
  • à quelques jours de la fin du monde...

     

    Paf , elle a plein d'idées,

    pour s'désarmorçer.

    Par exemple, faire la nique à mon banquier...

    Emprunter aujourd'hui, pour ne jamais rembourser.

    C'est palpitant, de s'imaginer braquer mon adorable conseiller.

     

    Et puis il y aurait aussi, l'envie de voyager.

    dans la sphère de l'U.M.P.

    Juste pour les caricaturer, et les enfoncer

    dans la rue sur les trottoirs, de ma cité 

    Juste pour voir s'ils seraient y nager...

    Qu'ils prennent un bon bain dans la misère qu'ils ne cessent d'oublier.

     

    J'aurais aussi l'idée hystèrique de m'débarrasser d'mes boulets.

    d'les jeter dans la basse marèe,

    pour regarder si les crabes en feraient leurs diners.

    Où voir s'ils s'en sortiraient avec les sirénes qui les appeleraient..

    Je sais je suis enragée...

    Quand on m'accable d'injustices et de jugements hâtés.

    Mais j'les repêcherais dans mon arche de NoË...

     

     J'crois que j'f'rai aussi la fête dans les hostos, avec les malades enfermés.

    On s'f'rait nos diagnostiques, sans se gourrer...

    On s'la jouerait Panoramix et sa potion  idéale, gratuite et remboursée.

    puis on s'amuseraient avec les pharmaciens aux culs serrés,

    les marchands de remèdes si chers, qu'ont est d'jà mort avant d'les avoir essayer !

    On s'danserait la danse d'la saint liberté.

    Sans jamais plus souffrir, JAMAIS...

     

    Enfin, vous avez bien compris qu'cette fin du monde me fait bien délirer...

    J'la prend comme une grosse blague qu'on ne pourra que vérifier,

    le lendemain, en constatant qu-on est bien tous entrain d'respirer,

    le même air glaçé d'un hiver annoncé.

    De toute façon, il aurait fallu que la dose d'apocalypse soit sur-dosée,

    pour réussir à me désintègrer.

    Je suis déjà un ectoplasme endimanché.

    paf

    Pin It

    12 commentaires
  • TA GUERRE DES MOTS.

    LA GUERRE DES MOTS

    Et voilà qu tu recommences à envahir ma vie.

    En donnant à coup de pierres, tes avis.

    Sans nuances et sans aucune empathie.

    Comme le guerrier maudit,

    que tu as toujours caché de la lumière des paradis.

    TA GUERRE DES MOTS

    Tu me tombes dessus, juste par jalousie.

    Et tu déverses ta bile dans le phone assombri.

    Tu m'as toujours gâché mes nuits,

    mes jours, mon enfer c'est toi depuis

    le jour où par amour je me suis asservie.

    TA GUERRE DES MOTS

    Mon diamant revient doucement, ravi.

    Nos moments sont redevenus des étoiles sans bruit.

    Alors toi tu dérailles, tu détruis.

    Tu as pour seul but les suivis

    et la zizanie.

    Esclaves de tes manigances, lui

    et moi on se rebelle d'être incompris.

    TA GUERRE DES MOTS

    tes armes sont les mots durs et tes cyclotymies.

    je voudrais changer le début de notre histoire appauvrie.

    Pour que tu n'es plus d'incidences sur nos deux vies.

    Mais tu es le père qui gère nos survies.

    Et tu massacres tout ce que l'on est tout ce que l'on dit.

    Tu es mon boulet pour le reste du temps que je passerai ici.

    Inutile de croire que tu pourras pourrir Le bonheur de Lenny !

    Je serai dans tes ombres bien au-delà de l'infini...

    TA GUERRE DES MOTS

    Paf.

    Pin It

    28 commentaires
  • évy-sirène/défi

    http://www.sirene.name/article-plumes-de-poetes-fee-des-neiges-113333248.html

    Plumes de poètes/fée des neiges

     

    En décembre, juste avant que la nuit refroidisse,

    Elle descend du nord, avec l'ours, son complice.

    Elle est la fée qui annonce l'hiver,

    Celle qui  n'a peur ni du froid, ni de la misère.

     Plumes de poètes/SIRENE

    La fée des neiges,

    emmene son valeureux cortège,

    en foulant doucement la glace qui nous menace.

    En effacant une à une ses traces.

     Plumes de poètes/SIRENE

    Elle traverse ainsi  nos sinistres univers,

    en manteau scintillant largement entrouvert,

    comme une reine, somptueuse fleur sans coeur ouvert.

    Elle innondera la terre de tracas de colères.

     Plumes de poètes/SIRENE

    La fée des neiges,

    nous happera de sortilèges.

    Tout ces longs mois de solitudes.

    Tout ces longs mois d'incertitudes.

     Plumes de poètes/SIRENE

    Elle dirige sèvère,

    les tempêtes, les marées, les cyclones, l'atmosphère.

    D'une ivresse glacée, d'un curieux regard vers l'enfer,

    elle prendra ses victimes et les transformera en faits-divers.

    Etrange fée, étrange passagère.

    Elle se jouera de nous, en captivant le soleil et la mer.

    Paf.

     Plumes de poètes/SIRENE

    Pin It

    12 commentaires
  • 2817i3yr.jpg 

     

    MES NUITS SE MEURENT... 

     

    Mon coeur se brise

    sans ton emprise.

    Mes nuits se meurent

    sans attendre l'heure

    de l'aube qui réveillera

    mon âme inerte sans toi.

    mes nuits se meurent..

    Mes mains tremblent sur le clavier

    terribles cauchemars sur le P.C

    sur la musique de mes maux

    qui espère la lumière d'un jour faux.

    mes nuits se meurent..

    Ne me laisse pas comme ça

    reprends ta route avec moi

    Ne me laisse pas partir

    sans avoir pu te le dire

    reste au sommet de mes étoiles

    mes nuits ont si mal.

    mes nuits se meurent..

    Cafèine proscrite

    compagne de mes rites

    tabac assassin

    ami si peu sain

    laissez moi sur la route

    relâchez tous mes doutes.

    mes nuits se meurent..

    Dilemme blasphème

    quitte ma sphère de peine.

    Cruel sort prend une autre victime

    laisse couler mon sang dans mes artères de rimes.

    mes nuits se meurent..

    Sage destin transporte moi loin de tout ça

    donne moi la force , guide moi

    crèpuscule maudit

    délaisse moi, fais toi petit.

    mes nuits se meurent..

    quitte les chemins de mes peurs

    car chaque jour mes nuits se meurent.....

    Paf. 

    mes nuits se meurent..

      


     

    Pin It

    8 commentaires
  • Une promenade sans âme sur les sphères.

    Une promenade sans âme sur les sphères

     

    j'erre..

    je crois que je suis perdue, accrochée à un fil dans l'air.

    j'ai bougé d'atmosphère.

    mais depuis vogue ma galère.

    Une promenade sans âme sur les sphères

    J'arrive plus à sentir que vous êtes tous là dans ma sphère.

    Et, j'me fragilise sans vos repères.

    J'ai dans l'idée qu'jai perdu vos personnalités, vos tranferts.

    Alors j'me ballade sans âme sur la blague aux sphères.

     Une promenade sans âme sur les sphères

    Sans but prècis, pour narguer mes silences sans vocabulaire.

    Pour reprendre ma liberté de mots sans volière.

    Mais on dirait que j'maitrise pas les changements qui s'opèrent.

    Je me sens sans mes potes, sans bannières.

     Une promenade sans âme sur les sphères

    Plus rien ne semble garder les oiseaux de nos volières.

    Ils s'envolent et refont leurs nids, téméraires.

    je les croise avec bonheur sous les arbres qui hébergent leur terre.

    Mais, mon âme rejoins seule ses critères.

     Une promenade sans âme sur les sphères

    Je vais ma promener sur les blogs temporaires.

    Cherchant encore mes amis éparpillés dans les taupières,

    qu'on nous oblige à prendre en surenchère.

    Paf est petite dans l'univers.

     Une promenade sans âme sur les sphères

     

    AUX ANCIENS D'OVERBLOG...

    Paf.

    Pin It

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique