• Le visage de la mort

    Le visage de la mort.

     

    Le visage de la mort

    s'traîne avec moi

    dans l'même décor.

    J'ai pas trop peur, j'suis en émoi.

     

    Ya que quand j'dors

    que j'la sens pas.

    Et comme à tort

    j'dors pas

    elle est  toujours là, dans l'corridor...

     

    J'la vois qui s'prèlasse comme une diva.

    Elle me vide la mèmoire un peu trop fort.

    C'est sa figure qui m'translucide comme une geisha.

    J'la laisse s'terrer dans son amphore

    j'la retiens pas, j'la retiens pas...

    j'l'ai d'jà dans l'corps.

     

    Le visage de la mort

     Elle est patiente et sans remords.

    elle abîme de guerres en guerres, de trèpas en trèpas.

    Je connais son visage inéluctable comme un sort.

    Et quand je suis morose, je lui donne les clefs de tous mes états.

     

    Et puis quand je vais mieux je la combats à plein efforts.

    Elle a tous mes silences, toutes mes parois.

    Elle a toutes mes souffrances, mes cris et mes accords.

    Elle me connaît si bien qu'elle fredonne avec moi.

    Et je n'la retiens pas, et je n'la retiens pas.

     

    J'lui en veux pour le mal qu'elle fait dans ce monde retors.

    Mais je la pardonne quand il s'agit de moi.

    Elle est une reine aux fleurs sombres, sans trèsor.

     

    Elle est parfois triste d'avoir à prendre ces chemins las.

    Elle est parfois violente et injuste quand elle sort.

    Et elle ne résoud rien lorsque la vie revient à grand fracas.

     

    Le visage de la mort

    Le visage de la mort

    ne se farde jamais, il a le teint d'un crépuscule bas.

    Il se tient souvent devant mes yeux, comme un mirador.

    Il me hante et m'indiffère à la fois.

     

    Il demeure insonore.

    Aucun de ses reflets ne touchent mon apparât.

    Et puis, quand l'aube m'a trahie encore et encore

    je le sens pres de moi, indolore renègat.

     

    Et sa figure blême part un peu dehors.

    il jaillit dans la lumière de vos jours maudits, vous fait sa guèrilla.

    Et je n'le retiens pas, et je ne l'retiens pas.

    Son image reviendra comme un conquistador

    reprendre place juste là.

    Mon énergie choisira seule son essor.
    Elle le retiendra, elle le retiendra...Ou pas...

     

    paf.

     

    Images de DEVIANTART.

    PAF-YOUTUBE-VIDEO


     

    Le visage de la mort

     

    « LA PÂLE HEURE.La Déroute »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Mercredi 20 Mars 2013 à 11:49

    Hello Paf,

    Ayant déserté Ela pour revenir chez OB, je n'ai plus tes news mais je vais me réinscrire...

    Si tu reviens ici c'est qu'une fois de plus heureusement tu sors vainqueur de ce combat avec ta vieille ennemie, j'espère que tu l'as terrassée pour un bon bout de temps.... Te connaissant un peu elle viendra encore te titiller, vu que tu écris tellement bien à son sujet, ça la flatte c'est saloperie.... Et bien tu sais quoi, vexes mà en écrivant du beau, du merveilleux sur la VIE, je sais que tu peux le faire, parce que tu es la vie Paf, oui tu es la Vie, la preuve, tu es là....

    Je t'embrasse très très fort.

    Corinne

    15
    Mercredi 20 Mars 2013 à 10:57

    La mort, amie ou ennemie!!!

    Perso elle n'est pas mon amie, mais il m'arrive parfois vouloir lui parler le soir, puis quand je sens qu'on pourrait s'entendre, c'est moi qui sors, et je la plante là , je la laisse béate!!!

    Très joli poème, même s'il n'est pas des plus heureux, j'y sens dans tes mots ou maux, une note d'espoir!!!

    Je te souhaite de tout mon coeur que jamais de cette "mort" tu t'en fasses une amie!!!

    Je t'embrasse.

    Domi.

    14
    Mercredi 20 Mars 2013 à 04:38

    @T.MOR

    OUI tHIERRY CE SONT DES ARTISTES COMME

    toi

    COMPLETS

    ILS MAITRISENT PAS MAL D'OUTILS ARTISTIQUES

    ET TRES BIEN EN PLUS;

    C'est une chouette compagnie.

    BIZZ Thierry@paf

    13
    Mardi 19 Mars 2013 à 14:30

    Hello,

    Cool Paf, merci pour le l'image du spectacle.

    Ça a l'air sympa !

    @+

    12
    Mardi 19 Mars 2013 à 09:46

    @ LABARONNE

    AH MA POTE TU ES UNE DES SEULES A AVOIR VU CETTE POSITIVE PHRASE.

    ET PUIS NON !!!!

    C'est PAS CON

    TU ME MANQUES à MOI AUSSI AINSI QUE TOUS LES PÔM-PÔTES.

    à vrai dire ton commentaire m'a vraiment émue et j'ai eu une petite larme qui a perlé mes yeux.

    Merci d'être ce que tu es et d'être là.

    bisous énormes ma belle.

    à ++++++++@

    paf.

    11
    Mardi 19 Mars 2013 à 09:41

    @ FLIPPERINE

    OUAIS....

    Bien tenté! !

    mais FAUX...

    LE MEC QUI SE SUICIDE CHOISIT SON HEURE...

    ET MOI SI JE VOULAIS

    JE TE DONNERAIS

    LE JOUR , LA DATE EXACTE, L'ANNEE ET L'HEURE DE MA PREMIERE MORT !

    paf@

    10
    flipperine Profil de flipperine
    Lundi 18 Mars 2013 à 23:40

    la mort on y pense certes mais nul ne connait l'heure où elle viendra nous chhercher

    9
    Lundi 18 Mars 2013 à 21:43

    " et elle ne résoud rien lorsque la vie revient à grand fracas"

    la vie est revenue, tu es revenue et ça suffit à mon bonheur !

    c'est con hein ? mais voilà, c'est comme ça.

     

    8
    Lundi 18 Mars 2013 à 18:55

    @Michèle ma belle -RE

    héhé t'es un boulet!!!

    mdrrr.tous tes coms passent ma poulette!

    héhéhé.

    et je valide ma Michèle sans probléme!!

    STRESSE PAS

    Pliée la paf!!!!!

    7
    Lundi 18 Mars 2013 à 18:52

    @Michèle-ma belle.

    MDRRRRRRRRRR!!!

    tu m'as explosé la rate!

    je modère

    car ya des boulets qui viennent

    parfois et mon coeur va s'emballer à gueuler dessus!!!

    mdr....

    je reviens en forme !!!!

    bisous ma douce!

    @paf

    6
    Lundi 18 Mars 2013 à 17:59
    Michèle@Cybèle

    c'est chiant cette modération des commentaires

    le mien est-il parti

    5
    Lundi 18 Mars 2013 à 17:57
    Michèle@Cybèle

    coucou c'est moi la vache de la mort

    pas bien gai tout ça mais ça fait du bien par où ça passe

    mort où es ta victoire

    ?

    ché la paf

    de profondis morpionibus

    tu me fends le

    c'est bon tu es de retour

    à vrai dire je t'attendais sereinement

    en bonne compagnie

    bises

    4
    Lundi 18 Mars 2013 à 16:40

    @ ZAZA-RAMBETTE.

    NON MA BELLE TINKIET PAS

    il est dans des socquettes là.

    je vais mieux mais il fallait que j'évacue ces dernières semaines grises par ce texte je vais mieux et vous me manquez tous.

    beaucoup

    je t'embrasse très fort ZAZA.

    paf@

    3
    Lundi 18 Mars 2013 à 16:33

    @T.MOR

    coucou mon pote!

    toujours aussi fidèle à mes ecrits fantasques.

    les artistes que j'ai vu, avaient monté un spectacle pour enfants et familles dans la cité.

    Issus de l'école du cirque, ils sont complets et étonnants !

     


    {  j'arrive pas à coller un lien dans ce com!!

    grrrr!!!!!! }

    bisous thierry je passe te voir demain matin!!!

    0 l'aube!

    fézé gaffe!

    mdrrrrr

    bizz@paf

    2
    Lundi 18 Mars 2013 à 16:31

    Coucou Sylvie,

    Morbide ce texte... Brrrrr.

    Toujours le moral dans les chaussettes ma Paf.

    Je t'embrasse très fort.

    ZAZA

    1
    Lundi 18 Mars 2013 à 14:07

    Hello Paf,

    Ravi de te revoir parmi nous !

    Un texte qui la paf - pèche !

    C'est quoi le titre du spectacle qui t'a plu ?

     @+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :